Colloque sur le collège unique du 13 décembre (suite)

Colloque sur le collège unique du 13 décembre (suite)

 

« QUE FAIRE ? » (deuxième table ronde)

 

A  / concernant le collectif :  mettre en place un  GROUPE DE   COORDINATION

- se situant dans la perspective de la promotion collective, et de l’éducation tout au long de la vie  en opposition avec les orientations régressives du pouvoir actuel

- visant une transformation, par étapes, du système éducatif  en tenant compte des réalités (état de l’opinion, état du corps enseignant)

- se fixant pour tâche de :

- mettre en forme nos propositions (contenu et stratégie)

- les faire discuter dans diverses instances associatives, syndicales et politiques

- rechercher le dialogue avec les milieux populaires

-  se faire entendre dans les medias

 

B / concernant la transformation par étapes du système éducatif 

1 /COURT TERME

1.1 préparer la transformation des esprits et des pratiques dans l’ensemble  des collège en :

- soutenant la mise en œuvre des IDD comme banc d’essai pour la transdisciplinarité, le travail en équipe, pour redonner du sens au savoir dans l’esprit des élèves 

- incitant à la mise en place du tutorat (si nécessaire à partir de minis collèges ) à une transformation de la vie scolaire dans le sens de la responsabilisation des élèves et de l’apprentissage de la citoyenneté (« le vivre ensemble »)

- proposant des lieux de réflexion,  de proximité, pour la mise en commun de l’expérience en lien avec les associations et initiatives citoyennes locales

- prolongeant cette réflexion dans le cadre de la formation professionnelle continuée (IUFM ?)

 

1.2  explorer avec des volontaires l’hypothèse d’une école fondamentale en :

- multipliant les établissements chargés d’expérimentation ou expérimentaux   travaillant sur tout ou partie des objectifs suivants :

  - modes d’organisation (tutorat, groupes de projet, groupes de besoin,  

   cogestion de la vie scolaire )

  - modes d’évaluation, (auto-évaluation, chef œuvre pédagogique etc…)

  - extension des IDD -   bivalence, polyvalence - 

  - continuités avec l’Ecole Primaire

  - liens avec le lycée professionnel

  - stages intensifs pour la maîtrise du Français (oral, écrit) et de langues 

    étrangères

  - coéducation

  -  projets de production agissant sur l’environnement social culturel et

    écologique

  -  dispositif d’accompagnement des apprentissages, de l’autodidactie

Inscrire cette « exploration » dans un dispositif de recherches-action  prenant appui sur l’INRP, l’université, les IUFM, (les IPR ?) et procédant impérativement à des échanges organisés, des communications régulières en direction de l’opinion , une évaluation formative

 

2/ MOYEN TERME

Bilan  des innovations généralisées et de l’expérimentation organisée.

Lancement de débats  locaux, régionaux, nationaux ,  véritables parce que préparés,  portant sur les changements nécessaires et les enjeux sociétaux.

Transformation des programmes  en mettant en synergie les recherches entreprises et une commission des sages (européenne ?)

Redéfinition du statut de l’enseignant, sur la base des nouvelles pratiques expérimentées et  prenant notamment en compte : le travail en équipe, le temps de présence dans l’établissement hors cours (pour travail en équipe, tutorat, relations avec les parents etc…), le partage des responsabilité dans le projet d’établissement …

 

3/ LONG TERME

Refondation de l’enseignement obligatoire ( l’école fondamentale ?) articulé sur un large accord des professionnels et de l’opinion et sur un projet de société.

  

 

                                                                                                                 Synthèse par Raymond Millot

retour à la page précédente