BILAN D’ACTIVITES DE L’ACADEMIE DE POITIERS

 

 

 

 

 

 

 

BILAN D’ACTIVITES DE L’ACADEMIE DE POITIERS

 

POUR LA GENERALISATION DE L’EEDD

 

Année 2004-2005

 

 

 

 

 

PERSPECTIVES POUR LES ANNEES A VENIR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Document préparé par Yannick Bruxelle,

correspondante académique EEDD

et complété lors de la réunion du Comité de Pilotage partenarial du 5 juillet 2005.

 

Rapport d’activités du Comité de Pilotage en 2004-2005

 

Il convient de rappeler que ce comité de pilotage est né de l’expérimentation menée en 2003-2004 dans notre académie. Il s’était réuni pour la première fois dès juin 2003 constitué alors d’une quinzaine de personnes (corps d’inspection, DAAC, représentants des IA, MEIP et partenaires « habituels », l’Ifrée et le GRAINE). Sa tâche cette année là a été d’accompagner les équipes des neuf établissements engagés dans l’expérimentation et de travailler à l’élaboration d’un plan académique d’accompagnement de la généralisation de l’EEDD.

 

En 2004-2005, on peut constater que le groupe s’est élargi mais a fonctionné de façon modulable :

Chacune de ces réunions a fait l’objet d’un compte-rendu très détaillé envoyé à toutes les personnes (présentes et absentes) afin de maintenir le contact.

-         Autour de la préparation des Assises académiques interdisciplinaires : L.Soutenet (IA-IPR HG), P. Palisse (DAAC), M. Poncin (DAAC), J. Tapin (Ifrée), Y. Bruxelle (correspondante académique EEDD) qui assure le lien avec les autres manifestations portées par le CRéE et par l’Ifrée en participant aussi à l’organisation des 2 autres manifestations (assises régionales et colloque de recherche)

-         Autour de la confection d’un document à l’attention des chefs d’établissement et gestionnaires : JP Renard (IEN-ET), JC Hortolan (correspondant EEDD, 16), JP Fabien (IA-IPR SVT), E Rimbeau (IHS), M. Hautot (CAFA), Y. Bruxelle (correspondante académique EEDD). Document de travail soumis à discussion au Comité de Pilotage.

-         Autour du dossier unique EEDD pour les collèges et lycées (et d’une grille de critères) : P. Palisse (DAAC), les 4 correspondants départementaux EEDD : JC Hortolan (16), P. Désir (17), J. Brandeau (79), F. Marzac (86), Y. Bruxelle (correspondante académique EEDD). Voir la grille de lecture utilisée à titre expérimental. En 17, le dossier unique a été adapté dès cette année pour le 1er degré.

Les travaux de ces groupes ont donc débouché sur des documents soumis à la critique.

 

-         S’est ajouté, suite à la volonté de Monsieur le Recteur d’inscrire l’EEDD comme l’un des axes prioritaires du projet d’académie (suite au séminaire académique de fin novembre 2004) un autre groupe de travail : E. Rimbeau (IHS), JP Fabien (IA-IPR SVT), JC Hortolan (correspondant EEDD 16) et Y. Bruxelle (correspondante académique EEDD) qui assure la coordination avec le Cabinet du Recteur. Ce groupe est reparti du travail réalisé pour le plan d’accompagnement.

 

 

Le choix dans l’académie de Poitiers a donc été de se doter d’un comité de pilotage large (pouvant monter jusqu’à une cinquantaine de personnes) et diversifié tant en interne que dans le cadre des partenariats (différents services de l’Etat et organismes, collectivités, associations et un partenaire privé). La question du nombre important de personnes n’a pas semblé être handicapante cette année puisque le groupe a pu être modulable en fonction des objectifs opérationnels visés et que l’ensemble du comité est resté relié par des comptes rendus détaillés, l’envoi de documents à critiquer et des invitations à des réunions à un rythme régulier.

 

En fin d’année, des représentants nouveaux ont été ajoutés :

Des représentants des enseignants, via quelques associations disciplinaires : APBG (Gilbert Faury), APHG (Laurent Marien), UDP (Thomas ……)

Un représentant de la Coordination associative environnement développement durable en Poitou-Charentes (la CEDD): Michel Hortolan

Le DARIC (délégué académique aux relations internationales) : Michel Vaudel.

Le correspondant « Risques Majeurs » qui prendra ses fonctions à la rentrée prochaine : Daniel Ayrault

 

Quelles améliorations sont envisageables pour le fonctionnement de ce comité de pilotage ?

 

Pas de réserve exprimée sur ce mode de fonctionnement.

L’envoi de comptes-rendus détaillés compense l’absence éventuelle des personnes.

 


Bilan de la mise en place et de l’accompagnement

de la généralisation de l’EEDD

Année 2004-2005

 

Le plan d’accompagnement, validé par Monsieur le Recteur, a été écrit en juin 2004 ; il comportait six objectifs.

Nous repartirons donc de chacun de ces objectifs en faisant d’une part un état de l’avancement du travail au bout de cette première année, en pointant les difficultés et les motifs de satisfaction puis en cherchant à envisager les perspectives les mieux adaptées pour avancer au mieux dans les années à venir.

 

OBJECTIF n° 1 : EMETTRE DES SIGNES INSTITUTIONNELS FORTS

 

Ceux-ci ont été nombreux et forts :

Inscription de l’EEDD et de la prévention des risques comme l’une des 10 priorités du projet d’académie.

Déclinaison de cette priorité en 3 actions prioritaires :

-         Mise en œuvre de formations associant les acteurs locaux

-         Aide à la réussite des équipes

-         Valorisation et mutualisation des réalisations

Ce projet est accessible dès la première page du site académique. Toutefois le logo EEDD n’apparaît qu’au niveau du site de la DAAC et des points pédagogiques existent sur les sites disciplinaires Histoire Géographie (Odyssée) ou SVT (Gaïa)

Ce document remplacera désormais le plan d’accompagnement qui a servi de tremplin à son élaboration.

Resterait à faire des sites un vrai lieu d’échanges (forum par exemple) et de mutualisation des savoirs.

Ceci nécessiterait :

-         une réflexion spécifique (engagée d’ailleurs par l’IGEN, Gérard Bonhoure lors de sa venue au Séminaire de La Rochelle en novembre 2004),

-          un coordinateur et animateur de débats qui se consacrerait à cette tâche.

 

Les travaux du comité de pilotage et d’organisation sont allés dans ce sens cette année : davantage de mise en commun pour agir conjointement ou de façons reliées.

Les freins sont essentiellement ceux de la disponibilité de chacun. Notamment au niveau des partenariats, la charge devient telle que trouver une date de réunion convenant à tous est de plus en plus de l’ordre de l’exploit.

Pourtant l’effort reste à poursuivre notamment pour le soutien des établissements scolaires.

 

-         Des messages courriels ont été régulièrement envoyés à tous les chefs d’établissement du second degré (pour les informer à la rentrée des ressources régionales, rappeler les formations ouvertes, les cadres possibles puis sur les différentes manifestations comme par exemple les journées offertes dans le cadre de « Gérer la ressource en eau, ici et ailleurs » ou encore pour leur demander de confirmer le nom de leur « correspondant EEDD d’établissement)

-         Deux interventions présentant l’EEDD ont été faites par la correspondante académique auprès des nouveaux chefs d’établissements en formation (1ère et 2ème année)

-         Un pourcentage significatif de personnels d’encadrement était présent aux assises interacadémiques du 25 mai.

-         Des gestionnaires ont pu être sensibilisés notamment via des stages offerts par le CAFA (alimentation ou gestion des déchets ou encore gestion des déchets toxiques) organisés en partenariat avec l’Ifrée.

-         Une intervention auprès de l’ensemble des IA-IPR a été faite par L. Soutenet (IA-IPR HG) et JP Fabien (SVT)

-         Une intervention auprès de l’ensemble des IEN-ET a été faite, à la demande de JP Renard (IEN-ET) en fin d’année par Y. Bruxelle (correspondante académique).

 

Un bout de chemin a pu être parcouru cette année 2004-2005, par contre l’ensemble des services administratifs n’a été que modestement touché pour l’instant.

Compte tenu de la charge de travail il faudrait pouvoir constituer un petit groupe d’animateurs liés au CAFA, peut-être aussi aux activités du Comité d’Hygiène et de Sécurité du rectorat.

Cet aspect devrait se renforcer en 2005-2006 grâce à une formation inscrite au PNP (Plan National de Pilotage) autour de l’EEDD et de l’écoresponsabilité, formation interacadémique (avec Orléans-Tours et Limoges) qui se déroulera en février 2006 à l’ESEN en direction de personnes relais identifiées (chefs d’établissement, gestionnaires et IEN premier degré)

 

Il s’est agi de l’articulation des 3 manifestations :

. Les Assises régionales de l’EE organisées par le CRéE qui ont regroupé le 24 mai 2005 à l’ESEN une soixantaine de personnes,

. Les Assises interacadémiques et interdisciplinaires organisées par le rectorat qui ont regroupé le 25 mai 2005 à l’ESEN environ 300 personnes,

. Le Colloque de recherche organisé par l’Ifrée en relation avec l’IUFM et l’université de La Rochelle, qui a regroupé les 2 et 3 juin 2005 à l’Université de La Rochelle 120 personnes de la francophonie.

-         Elles ont pu être affichées sous une bannière commune : « L’EE : une ambition à partager »

-         La communication a été commune : affiche réalisée par le CRDP, visuels pour Power Point et affichettes…

-         Des achats et contacts ont pu être groupés : mallettes pour les participants, pauses pour des cafés solidaires… L’ESEN a pu être mis à disposition du Crée le 24 mai.

-         Des collaborations au niveau de l’organisation des journées se sont faites entre les équipes d’organisation (animation de séquences, secrétariat, aides…)

-         Des échanges au niveau des participants : Participation d’une quinzaine de partenaires aux assises académiques, de 5 personnes Education nationale aux assises régionales et de 14 formateurs EEDD Education nationale au Colloque de recherche.

 

 

 

-         Des présentations répétées ont été faites auprès des IA DSDEN dans le cadre de la rédaction du projet d’académie

-         Chaque IA DSDEN a bien nommé un correspondant départemental EEDD (JC Hortolan en 16, P. Désir en 17, J. Brandeau en 79, F. Marzac en 86) et dans deux départements un IEN responsable de l’EEDD (R. Bobichon en 16, C. Ripoche en 17). Ces personnes ont activement participé aux réunions, temps forts ou formations. Le problème reste toutefois que ces personnes ne bénéficient pas forcément pour autant d’une décharge horaire de temps sur leur charge globale de travail, ce qui limite leurs possibilités.

 

 

Les choses progressent sans doute davantage en interne qu’en externe

Des contacts pourtant ont eu lieu avec la presse (Agence AEF)

Par le biais des activités de ce comité de pilotage, les partenaires reçoivent des informations

 

Ce premier objectif qui devait être réalisé à très court terme l’a globalement été en 2004-2005 par l’addition des efforts au niveau de ces 6 sous objectifs.

Le point fort reste évidemment  l’inscription de l’EEDD comme l’une des priorités du projet d’académie.

 

L’engagement déjà significatif des établissements pour l’EEDD le montre: évolution du nombre des projets des collèges et lycées sur les trois dernières années scolaire aussi (en 2003-04 : 34 projets, en 2004-05 : 54 projets, en 2005-06 : plus de 100 projets)

Ainsi que l’analyse rapide des évaluations des assises de l’EEDD.

 

Le message se devra toutefois d’être entretenu et accompagné par les autres dispositifs

 

OBJECTIF n°2 : POURSUIVRE LE TRAVAIL DE CLARIFICATION SUR L’EEDD, LES CONCEPTS ET LES DEMARCHES QUI LUI SONT LIES.

 

 

Les offres de formation en EEDD toutes menées en partenariat avec l’Ifrée sont restées stables par rapport à l’année précédente :

- 1 stage national : Séminaire National « Développement durable, croisons nos démarches » organisé à La Rochelle du 23 au 26 novembre 2004, 8 personnes Education nationale de l’académie ont pu y participer (essentiellement des membres du groupe des formateurs EEDD)

- des stages académiques:

. Domaine transversal, interdisciplinaire, intercatégoriel : « EEDD et projet d’établissement » (2 jours, IUFM et CAFA) ; « Villes et DD » (2 jours, IUFM) ; « Alimentation et DD » (2 jours, CAFA), « déchets toxiques des établissements » (1 jour, CAFA), « EEDD et gestion des déchets dans un établissement » (2 jours, CAFA), « Gérer la ressource en eau, ici et ailleurs » (3 jours)

. Domaine disciplinaire : « EEDD et résolution de problèmes scientifiques » (SVT), « EEDD et images satellitales » (SVT) ; « HG, éducation civique et EEDD » (4 journées HG), « EEDD et restauration » (lycées hôteliers)

- des stages départementaux premier degré : Ex : « EEDD et arts plastiques » (en 16 pour les enseignants engagés dans les classes de découverte), « environnement et citoyenneté » (en 17)

- des moments de sensibilisation : Ex : Journées des documentalistes en 79 (50 personnes environ), professeurs des écoles en 79 (230 personnes)

Des offres multiples ont donc existé cette année 2004-2005 pour les personnes souhaitant s’informer et se former. Pourtant la lisibilité d’ensemble reste peu claire et des efforts sont encore à faire en ce sens.

 

 

Ce sous objectif a été bien pris en compte notamment au niveau de l’IUFM et des inspections académiques.  :

-         Rencontres académiques des formateurs EEDD (3 jours) : formation de formateurs IUFM (seront reconduites en 2005-2006)

-         Formation de formateurs premier degré, « vivier de personnes ressources » (4 jours) (sera prolongée en 2005-2006)

Le groupe des personnes ressources et des formateurs EEDD s’étoffe réellement, il gagne en diversité des disciplines d’origine, et grâce au dernier colloque de recherche s’inscrit dans une dynamique réflexive. Il a été très actif en 2004-2005 en répondant aux demandes des établissements.

Toutes les demandes de formation ont pu être satisfaites

 

 

Cette mise en place commencée dans les collèges de l’académie n’a pu être poursuivie faute de forces humaines pour la réaliser :

-         Au niveau des collèges, une réactualisation de l’identification des personnes a été menée mais aucun suivi réel n’a pu être effectué globalement. Par contre les formateurs EEDD assurant des formations à la demande des établissements l’ont toujours fait en lien avec les correspondants EEDD des établissements.

-         Au niveau des lycées, la sensibilisation initialement programmée n’a pu être réalisée faute de temps et de disponibilité des formateurs (le groupe ayant fait le choix d’assurer en priorité les formations demandées par les établissements). Toutefois il est à noter que certains proviseurs, en réponse à la fiche de demande de l’engagement de l’établissement dans l’EEDD, ont nommé un « correspondant EEDD » dans leur établissement.

La question reste posée de savoir si la sensibilisation de correspondants EEDD dans les lycées doit rester une priorité (sachant que les demandes des stages en établissement sont identiques en charge de travail en 2005-2006 à celles de 2004-2005). Le Comité de pilotage propose plutôt l’organisation d’une « journée » qui réunirait tous les correspondants EEDD collèges et lycées.

 

L’efficacité du rôle des correspondants EEDD dans les établissements nécessiterait :

-         un réel accompagnement de ces personnes par le groupe des formateurs EEDD

-         un travail de définition plus précise de leurs rôle et missions

-         une reconnaissance de ces missions en relation avec l’équipe d’encadrement de l’établissement.

 

 

Compte tenu de la charge de travail ce sous objectif n’est assuré que très ponctuellement par quelques courriels et en réponse aux demandes précises des collègues.

 

OBJECTIF n°3 : RECHERCHER LA CONTINUITE DES ENSEIGNEMENTS ET UNE COHERENCE GLOBALE

 

Cet aspect relevant des corps d’inspection a été abordé lors des Assises académiques. Il a fait l’objet de plusieurs ateliers et a pris en compte la notion de « parcours ».

Les travaux devraient être mis sur le site académique.

 

Cet aspect a aussi été abordé dans le cadre d’un atelier lors des Assises

Les travaux devraient être mis sur le site académique.

 

Idem pour ce point.

La réflexion menée avec le CAFA et avec les chefs d’établissement et gestionnaires est essentielle.

A noter que des démarches type « Agenda 21 » sont initiées dans plusieurs établissements de l’académie. Le Comité de pilotage souhaite qu’une précision soit faite sur cette démarche afin de ne pas dévoyer cette terminologie.

 

La dynamique introduite dans le cadre du « dossier unique » pour les collèges et lycées va en ce sens et devrait permettre d’avoir une vision globale de l’engagement de l’ensemble des établissements dans la généralisation de l’EEDD.

Les indicateurs définis dans le cadre du Projet d’académie vont aussi dans ce sens.

La difficulté restant le temps nécessaire pour réaliser ce travail.

 

OBJECTIF n°4 : S’ANCRER DANS LES REALITES ET LES PARTENARIATS PROPRES AU TERRITOIRE PICTO-CHARENTAIS

 

Le rôle du Pôle national de ressources et du centre de ressources coordonné par le GRAINE, en lien avec le réseau CR CDDP est essentiel.

 

Il s’agit de participer et d’accompagner des dynamiques existantes :

Ex : l’Espace Mendès France (centre de culture scientifique et technique) a organisé une réflexion sur plusieurs années autour du DD. Participation à ces journées et à la publication qui sera liée.

Ex : Les conseils généraux des Deux Sèvres et de la Charente initient des démarches d’accompagnement pour la prise en compte des déchets ou vers des Agendas 21

 

Il s’agit là du travail en cours pour essayer de mettre en lien les partenaires financeurs et constituer un « fonds partenarial pour l’EEDD ».

Une convention a été signée (le 24 juin 2005) entre le rectorat, la Région et la DRAC pour l’ensemble des projets culturels dans les lycées de l’académie ; elle inclut un paragraphe pour l’EEDD avec ses partenaires spécifiques (DIREN, ADEME, Agences de l’eau…)

Des contacts et projets entre les Inspections Académiques en 16 et 79 sont engagés pour les collèges.

 

OBJECTIF n°5 : CONTINUER A PARTICIPER ACTIVEMENT A LA REFLEXION NATIONALE ET A LA RECHERCHE EN EEDD

 

Le travail de partenariat, tant pour la conception des formations nationales de formateurs EEDD (séminaires) que pour les ressources documentaires ou les projets d’édition se poursuit et se poursuivra en 2005-2006.

 

Le Colloque de recherche organisé par l’Ifrée en partenariat avec l’IUFM et l’Université de La Rochelle les 2 et 3 juin 2005 a pu accueillir 14 enseignants formateurs EEDD, pris en charge financièrement par le rectorat.

Plusieurs communications ont été portées par des personnes du Poitou-Charentes :

-         Gilles Brichet (collège Jonzac) et Olivier Foucaud (GRAINE) : « Vers une identité de formateur EEDD »

-         Jean-Etienne Bidou (Ifrée, IUFM), Catherine Billard (Ifrée, CDDP 79, Lycée Venise verte Niort), Marc Bonneau (GRAINE) : « Gérer l’eau… et évaluer son projet. Une recherche-action en Poitou-Charentes »

-         Yannick Bruxelle (Rectorat DAAC et Université Rennes 2) : « Le partenariat, entre réticences et fascination : quels questionnements éthiques pour l’institution scolaire ? »

-         Yannick Bruxelle : « De l’importance des textes officiels : entre contraintes et utopie créatrice »

Par ailleurs, un projet de recherche-action sur l’EEDD piloté par l’IUFM est en cours d’élaboration.

 

OBJECTIF n°6 : SE DOTER D’INDICATEURS ET D’ECHEANCIERS POUR EVALUER LES RESULTATS ET LA PROGRESSION DE LA POLITIQUE ACADEMIQUE

 

Des indicateurs ont d’ores et déjà été proposés dans le cadre du projet d’académie :

Nombre d’établissements engagés dans la démarche EEDD

Nombre de projets menés à bien

Nombre d’agendas 21 scolaires engagés

 

Inscription de l’EEDD au projet d’établissement,

Inscription au plan de formation de l’établissement,

Diversité des personnels participant à l’EEDD,

Implication des élèves,

Développement des partenariats locaux,

Modifications au niveau de la gestion de l’établissement

Mise en cohérence des différentes actions au sein de l’établissement

Implication des équipes dans une démarche de recherche,

….

 


Perspectives et propositions s’inscrivant dans le projet d’académie

pour 2005-2006 et les années à venir

 

 

 

Fiche-action prioritaire 8-1 du projet d’académie : Mise en œuvre de formations associant les acteurs locaux.

 

  1. Poursuivre les actions d’information et de sensibilisation, en interne et en externe

Tâche au quotidien de chacun…

Mais aussi contacts avec les médias

 

  1. Répondre aux attentes et besoins des établissements par des formations de proximité, de bassin, de circonscription

Au niveau des demandes de formation par les collèges et lycées pour 2005-2006 : 26 stages (24 en 2004-05) concernant 49 établissements (38 l’an dernier). Soit 42 journées de formation (38.5 l’an dernier). Le groupe des formateurs se réunira le 15 septembre 2005 pour organiser une répartition de ces formations.

 

  1. Inclure l’EEDD à tous les niveaux dans les formations disciplinaires et catégorielles

Il revient à chaque responsable de formation (corps d’inspection, IUFM, CAFA…) de présenter cet éclairage.

 

  1. Poursuivre les formations interdisciplinaires, intercatégorielles et partenariales

Pour 2005-2006 :

-         Un séminaire relevant du Pôle National de Ressources en EEDD : « Sur les chemins de l’EEDD, où en sommes nous ? Quelles évaluations pour comprendre et progresser ? » (du 22 au 25 novembre 2005, à Cerisay, 79)

-         Des stages inscrits à l’offre du PAF IUFM : « EEDD et agenda 21 scolaire » (27 et 28 mars 2006), « Démarche Haute Qualité Environnementale et EEDD » (30 et 31 janvier 2006)

-         Pour le premier degré, des stages R3 (3 semaines) en 16, 17 et 79 (pas en 86, mais des journées de circonscription seront organisées)

-         Des stages inscrits à l’offre du PAF CAFA : « Gestion des déchets dans un EPLE », « Gestion des déchets toxiques », « EEDD et projet d’établissement », « Risques majeurs », « Alimentation et EEDD »

-         Les journées s’inscrivant dans le cadre de « Gérer la ressource en eau, ici et ailleurs » (3 mercredis par an)

 

  1. Poursuivre et développer les formations de formateurs

-         Un stage interacadémique (Poitiers, Limoges, Orléans-Tours) relevant du Plan National de Pilotage: « EEDD et éco-responsabilité : formation de personnes ressources », à l’attention des chefs d’établissement, gestionnaires et IEN premier degré (2 et 3 février 2006, à l’ESEN)

-         Les 6èmes Rencontres des formateurs EEDD (8, 9 et 10 février 2006)

-         La suite de la formation de formateurs premier degré (10, 11 et 12 octobre 2005, à Aubeterre)

 

Fiche-action prioritaire 8-2 du projet d’académie : Aide à la réussite des équipes

 

  1. Poursuivre la désignation des correspondants EEDD dans les établissements ou groupes d’écoles

Question ouverte pour les lycées et pour les écoles, mais aussi pour le renforcement en collèges.

Il est convenu d’organiser une journée de «Rencontres des correspondants EEDD des établissements » en janvier 2006 dans un lieu central de l’académie. (ou peut-être deux journées bi-départementales). L’organisation sera partenariale.

 

  1. Réaliser et diffuser des documents opérationnels pour accompagner la démarche de généralisation et de prise en compte des risques

Document en cours pour les personnels d’encadrement et correspondants EEDD.

Les critiques et commentaires formulés dans le cadre du Comité de pilotage seront intégrées puis le document sera diffusé (après remise en forme) sous deux formes :

- par voie électronique avec de nombreux liens

- sous forme d’un document papier

Cet envoi devra se faire courant septembre 2005.

 

  1. Promouvoir des outils réalisés par ou avec des partenaires et validés par l’institution

Planète Bleue au niveau régional ?

Cette opération réussie en Charente pourrait être transférée dans d’autres départements mais l’accent est mis sur la nécessité d’un accompagnement.

Les éco-guides ? Des contacts seront à prendre.

 

  1. Constitution d’un fonds partenarial d’aide au montage des projets pour les écoles et établissements (technique, pédagogique et financier)

Comment progresser ?

La démarche a été clairement engagée cette année. La date de la commission partenariale unique devra être fixée longtemps à l’avance pour permettre à tous d’être présents.
L’effort devra être porté sur les relations avec les Conseils généraux.

 

  1. Accompagner l’engagement des écoles et établissements dans une démarche globale de développement durable

Ex : l’opération expérimentale en Charente, en partenariat avec la Caisse d’Epargne

Ex : l’opération Initiatives Climat lancée par l’ADEME et la Région Poitou-Charentes

 

Une dérive est signalée : le risque de vouloir tout appeler « Agenda 21 » et de dévoyer la démarche. Le Comité de Pilotage devra s’emparer de cette problématique pour accompagner au mieux les établissements et écoles (voire circonscription comme à Saintes) dans leur démarche : Il est décidé de constituer un sous-groupe autour de ce thème.

 

 

 

 

 

 

Fiche-action prioritaire 8-3 du projet d’académie : Valorisation et mutualisation des réalisations

 

  1. Par des assises interdisciplinaires

A quel rythme faut-il prévoir des assises telles que celles du 25 mai 2005 ?

La journée de rencontres des correspondants EEDD d’établissements peut être considérée comme une forme d’assises académiques.

 

  1. Par des séminaires de recherche

Envisager d’ores et déjà la participation au colloque en 2006-2007

 

  1. Par des rencontres d’élèves

Des projets de rencontres d’élèves sont en gestation dans le cadre du programme académique d’action culturelle et en lien avec différentes opérations : Agendas 21 scolaires, A l’école de la forêt : ils doivent être affinés et articulés.

 

  1. Par des rencontres et échanges autour des labellisations (Agenda 21, Iso 14001, Mille défis, A l’école de la forêt, Gérer la ressource en eau, Initiatives Climat…)

C’est la mutualisation, la mise en réseau des écoles et établissements qui est à travailler

 

  1. Par un partage et une mutualisation des pratiques

Et une réflexion partagée sur ces pratiques nouvelles.

Dans un premier temps, les 100 projets EEDD menés par les collèges et lycées de l’académie vont être mis sur le site académique (avec le descriptif résumé de chaque projet fourni dans le dossier) avec les coordonnées du correspondant EEDD d’établissement. Les liens avec les sites des Inspections académiques devront être apparents.

 

 

 

retour à la page d'accueil