Manifeste pour une école créatrice d'humanité

La situation de violence et de tension manifeste actuellement dans nombre de collèges mais aussi d'école et de lycées est révélatrice d'une crise profonde du système scolaire. Trop nombreux sont ceux - jeunes et adultes - qui souffrent, même si certains enfants continuent de réussir très bien.

I Comme citoyen, je ne peux pas accepter que des élèves sortent de dix années d'école obligatoire sans maîtriser la lecture, l'écriture, le calcul et les apprentissages essentiels.
II Comme citoyen, je ne peux pas accepter que trop d'adolescents quittent le collège persuadés qu'ils ne sont bons à rien, avec, pour perspective, l'assistance à vie ou la délinquance pendant que beaucoup d'autres y laissent à l'abandon leur potentiel intellectuel, se vidant peu à peu de leur énergie et de leur confiance en eux-mêmes.
III Comme citoyen, je ne peux pas accepter que des enfants se sentent en danger dans les établissements scolaires.

La démocratie est menacée dès lors que les adultes laissent croire aux enfants qu'on ne peut que baisser les bras en imputant aux élèves la responsabilité de la situation.
Le système éducatif actuel compte trop souvent sur les familles, qu'elles puissent le faire ou non, pour aider les élèves à tirer profit de leur scolarité. Bien des enseignants, des chefs d'établissement, des militants ont essayé de le faire évoluer, mais les pesanteurs sont terribles et le mouvement très lent. Nous en sommes arrivés à un tel état de tension qu'il est urgent de se libérer des pesanteurs administratives pour
1) redonner du souffle aux acteurs de terrain,
2) obliger les politiques à reprendre les rênes pour garantir une évolution démocratique du système scolaire.
En conséquence, je demande :
l l'ouverture d'un débat national large et vivant suivi d'une proposition de loi discutée et votée au Parlement, pour refonder les finalités de l'instruction obligatoire
l la transformation rapide d'un nombre significatif d'établissements publics ordinaires de taille modeste en établissements pionniers. Dans ces établissements, des équipes d'enseignants volontaires choisiront leur stratégie pour conduire tous les enfants des familles candidates aux objectifs communs définis nationalement
en s'obligeant à créer les dispositifs nécessaires pour faire progresser au maximum chaque élève dans ses apprentissages
et en apprenant quotidiennement à tous les enfants à vivre ensemble solidaires dans la prise en compte des différences,
l la création d'un organisme public d'évaluation, indépendant du ministère de l'Education nationale, chargé d'observer, d'analyser et de diffuser largement les résultats obtenus par les établissements scolaires, qu'ils soient pionniers ou non.

Ce texte n'est pas une plate-forme élaborée dans de longues tractations entre organisations.
Il ne se prétend donc pas parfait, exempt de toute ambiguïté... c'est juste un déclencheur, une manière d'amorcer le débat qui seul permettra d'y voir plus clair.
Le signer, ce n'est pas adhérer à un dogme, c'est plutôt s'engager dans une réflexion avec d'autres.
Copier/coller le texte ci-dessous dans un message à destination de mdpierre@club-internet.fr
ou imprimez-le pour le diffuser à vos amis et renvoyez-le à Manifeste - B.P. 2 - 72230 Mulsanne


Je signe le manifeste
pour une école créatrice d'humanité

Nom et prénom :
Adresse :
Téléphone : fax :
e-mail :
je signe au titre de (cocher les mentions utiles)
citoyen
professionnel de l'éducation
parent d'élève

je suis prêt à m'investir pour la création d'un établissement pionnier
date : Signature :

retour à la page précédente