UN COLLEGE PIONNIER

ECE 69

(Ensemble Changeons l’Ecole)





SOMMAIRE




UN COLLEGE PIONNIER        1
ECE 69        1
(Ensemble Changeons l'Ecole)        1

PREAMBULE        3
LE BUT        4
VALEURS        4
OBJECTIFS GENERAUX        4
LES ACTIVITES        5
RECRUTEMENT DES PERSONNELS        6
RECRUTEMENT DES ELEVES        7
PILOTAGE        8
STRUCTURE  3 cycles        8
LES CONTENUS  "le colldoit tenir de lui m, 4 axes :        9
L EVALUATION :        11
LESPACE          12
LE TEMPS        13
LES GROUPEMENTS          13
POLE PEDAGOGIQUE        14
POLE VIE SCOLAIRE        15
FONCTIONNEMENT / EQUIPEMENT        16
QUELS TRANSFERTS          17







PREAMBULE



Ce projet a été élaboré par Jacques Hagopian ( Principal), Martine Perrot ( CPE), Hélène Brau (présidente de l’association du Chapoly ), Nadine Husson ( directrice de l’école primaire ), en associant des parents d’élèves tout au long de l’année scolaire 2000-2001.

Il a été proposé au Ministère de l’Education Nationale, au Conseil National de l’Innovation et de la Valorisation de la Réussite Scolaire et aux Instances locales ( Rectorat, Inspection académique, Conseil Général).

Nous avons à ce jour, l’assurance de la prise en charge des frais de location et de fonctionnement par le Conseil Général.
Nous pourrons aller plus loin lorsque des réponses seront apportées aux questions concernant 
-         Les locaux  location de locaux non scolaires, collège existant, collège à construire 
-        Le recrutement des personnels ( autorité du Rectorat)
-        Le recrutement des élèves  hors carte scolaire ou secteur scolaire déterminé (autorité de l’IA) Nous proposons l’ouverture, dès le démarrage, de tous les niveaux de la 6ème à la 4ème, mais restons ouverts à d’autres hypothèses
-        Les dépenses de premier équipement ( autorité du CG ou de l’Etat )

La réflexion se poursuit dans le cadre de l’association lyonnaise ECE69 

«Changeons l’Ecole»,

Elle associe des personnels d’enseignement et de direction, des personnels administratifs et de service, des parents, des élus.
En l’état, ce projet s’inscrit dans les orientations formulées par M le Ministre de l’Education Nationale dans son intervention du 5 avril 2001

«un collège républicain : Orientations sur l’avenir du collège »



LE BUT

       
 

Conduire tous les élèves aux objectifs communs définis au niveau national, en s’appuyant sur des valeurs clairement affichées, des méthodes prenant leur source dans le courant de l’Education Nouvelle, en intégrant les apports des TICE.
Nous ne prônons pas une méthode, la bonne méthode est forcément plurielle, c’est celle qui fait réussir et respecte la personnalité de l’élève et du maître.



VALEURS

 

Développer un fonctionnement qui valorise la solidarité, la coopération, le sens civique.
  Développer des actions qui visent «SAVOIR DEVENIR  » .



OBJECTIFS GENERAUX

 

En tirer les conséquences dans les pratiques pédagogiques en créant des situations d’apprentissage, un environnement qui favorise la diversité des démarches , l’interaction, l’activité, la curiosité, le plaisir d’apprendre, dans une école lieu de vie, de création, d’échanges, de plaisir et d’émerveillement
-          Faire progresser chaque élève au maximum de ses possibilités en valorisant les différentes formes d’intelligence.
-            Prendre en compte les représentations des élèves, les qualités et les différences de chacun.
-          Instaurer une dimension de solidarité entre les élèves et développer la capacité d’expression et d’écoute ainsi qu’une dynamique collective.
 
L’éducation doit être permanente. Elle doit intégrer deux dimensions  l’éducation première et l’éducation continuée.
L’éducation première a pour tâche de préparer l’éducation continuée, notamment en ouvrant au maximum les intérêts de chaque élève dans tous les domaines (littéraire, scientifique, technique, artistique et sportif), de développer son goût pour l’étude et la pratique effective d’activités artistiques et sportives, de l’amener à acquérir des méthodes d’expérimentation, d’études et de recherche, d’analyse et de résolution de problèmes…
Chaque élève doit progressivement être conduit à prendre une part active croissante à sa propre formation.



LES ACTIVITES

 

Tout est éducatif  tous les moments de la vie scolaire participent à la mise en oeuvre d’une éducation globale de l’élève  formation de la personne, du citoyen, du futur professionnel…).
organisés des moments d’accueil (début de matinée), des ateliers-cours, des ateliers projets inter-disciplinaires, des ateliers projets vie scolaire, des ateliers projet personnel, des moments de travail autonome.

"L’ensemble des activités intellectuelles, physiques, techniques, artistiques, contribueront à l’épanouissement de la personnalité de l’élève et au développement d’une civilisation humaine, respectueuse des autres dans leur diversité.
C’est la vie et la joie de vivre qui sont les objectifs fondamentaux de cette éducation."
Citation de Louis LEGRAND.




RECRUTEMENT DES PERSONNELS
 


 

A / Des enseignants volontaires, conscients de l’importance de leur rôle, pour «  » le projet, recrutés sur des postes à profil, à partir 
-        De compétences disciplinaires et interdisciplinaires.
-        De compétences méthodologiques ( utilisation pédagogique de l’outil informatique)
-        De l’expérience acquise en matière d’animation de groupe et de travail en équipe.
-        De compétences en matière d’évaluation formative des élèves.
-        Ces enseignants acceptent de prendre en charge des tâches diversifiées (enseignement, tutorat, conduite de projets…), de se concerter avec leurs collègues et d’articuler les contenus de leur enseignement les uns aux autres, pour les enrichir et les dynamiser, de soumettre leur pratique à une critique positive et constructive de l’équipe pédagogique dans un but d’amélioration permanente.
Un service identique à la norme nationale, avec modulation selon l’activité (tutorat, concertation, études dirigées, travaux de groupe). (voir document annexe)

B/ Un CPE. Le CPE est l’organisateur du temps et de l’espace de l’élève en lien avec les situations d’apprentissage, il facilite la communication entre les élèves et entre élèves et adultes . ( voir plus bas «contenus  l’axe vivre ensemble)

C/ Un personnel de documentation sachant outre son rôle de documentaliste, déterminant dans un tel projet, aider à l’articulation entre les groupes et informer les élèves, les professeurs des recherches en cours afin de mettre en relation élèves et adultes.

D/
Des personnels de surveillance partie prenante dans le projet, conscients de leur rôle d’observation, et de communication.

E/
Des personnels ATOSS conscients de leur rôle éducatif, porteur du projet dans sa dimension sociale (communication et échanges avec les élèves, les professeurs). Ils auront un rôle de référent auprès des élèves pour ce qui concerne les ateliers qu’ils animeront, en liaison avec leur compétence professionnelle.

F/ Un personnel compétent et stable pour
la gestion du parc informatique

Tous ces personnels font partie de l’équipe pédagogique. Des temps réguliers de travail, et de concertation seront prévus entre tous les personnels  : la parole de chacun ayant même valeur.
Chacun a un rôle à jouer au sein du projet afin de garantir une cohérence éducative. Il nous semble indispensable d’offrir aux élèves un autre regard sur les adultes.



il est fondamental de mettre en place des outils didactiques permettant d’installer l’élève au cœur des apprentissages, il est aussi indispensable de lier ces outils avec l’  «  » de travail dans lequel ils doivent être mis en place .:
«à ce qu’on pourrait croire peut-être l’esprit ne s’enseigne pas, il ne peut résulter d’une explication aussi éloquente soit-elle……Il naît des situations nouvelles que nous créons et des réponses que nous donnons aux problèmes qui nous sont posés.  »

                Célestin FREINET

Voir en complément 
ANNEXE I  des besoins spécifiques



 

RECRUTEMENT DES ELEVES
 


S’adresse à tous, aux élèves à l’aise dans leur scolarité comme aux élèves en difficulté quel que soit leur milieu social.
Le projet pourrait intégrer, pour partie, un fonctionnement en internat, qui permettrait d'élargir le recrutement d'élèves.
Les spécificités de ce type de fonctionnement sont actuellement à l'étude.




PILOTAGE
 

-                   

Même structure que les EPLE.

-                    Aide à la régulation par un organisme externe  l’ INRP.

-        Développement des relations avec les parents.

Þ        Aménagement de lieux de parole avec les familles, de rencontres pour 
-        Informer sur le fonctionnement de l’éducation nationale
-        Informer sur la vie de l’établissement et en particulier sur les choix pédagogiques liés au projet d’établissement 
Þ        Intégration des familles dans des projets particuliers en cohérence avec le projet pédagogique.
Þ        Instauration d’un échange régulier grâce aux évaluations dans le souci réel d’une coéducation.


 

STRUCTURE  3 cycles
 
 

De ce modèle découlent la structureles principes de base :
3 cycles, et des
évaluations de fin de cycle, chacun d’entre eux ayant des dominantes clairement explicitées aux yeux des familles et de l’élève 
 
6ème  consolidation des acquis de CM2, articulation forte avec le CM2
 
Cycle central  connaissance de soi et de son environnement
 
3ème  préparation en vue de l’établissement futur.
 
 
L’établissement construira des dispositifs d’étayage, permettant à tout moment de la scolarité, à l’élève, de se rattraper, d’approfondir ses connaissances.
( moment de soutien, école ouverte, études dirigées et encadrées )



LES CONTENUS  "le collège doit tenir de lui même", 4 axes :




L’équipe pédagogique devra avoir travaillé sur les compétences, capacités, attitudes sous tendus par les programmes nationaux 

·        à partir d’une approche disciplinaire, avec la recherche d’articulation transversale
·        à partir de listes de projets interdisciplinaires ( choix ouvert et semi-ouvert proposé à l’élève),
·        à partir des différentes entrées possibles( outils, thèmes, affinités….) dans l’activité.


Clefs de connaissances 
Les programmes de l’éducation nationale en vigueur, seront acquis à partir de structures et de méthodes inspirées des principes de l’éducation nouvelle, en permettant de développer des capacités personnelles de types divers  : esprit critique, sensibilité, relations aux autres, inventivité pratique et théorique, appétit de culture.
"Armer chaque esprit dans le combat vital pour la lucidité" E Morin    [1]  développer la connaissance de la connaissance afin de prévenir des erreurs et des illusions qui ne cessent de parasiter l’esprit humain.
Développer la capacité à
"affronter les incertitudes" E Morin, à "saisir les relations mutuelles et les influences réciproques entre parties et tout dans un monde complexe". E Morin

Projet personnel 
connaissance de soi, de son environnement : développer l’aptitude au changement et une vision globale de l’univers économique et professionnel.


Santé 
à partir de la connaissance de ses 5 sens :
"enseigner la condition humaine" Chapitre 3 E Morin.


Vivre ensemble 
Connaissances partagées des différences comme richesses.
Une laïcité ouverte  ouverture sur les religions, l’autre, le différent.
Appui sur des apports de pédagogie institutionnelle ( travail sur la citoyenneté ), développement de la capacité à gérer ses temps ( libre, activité créatrice, activité obligée, repos..).

Nous voulons favoriser les valeurs d’estime de soi et de respect des autres dans une commu-nauté où chaque enfant se sente engagé et ait sa place dans une réalisation commune.
Nous voulons étudier l’incompréhension dans ses racines, ses modalités, ses effets. Une telle étude portera sur les racines des racismes, xénophobies, mépris, elle constituera " une des bases les plus sûres de l’éducation pour la paix". Chapitre 6 E Morin.
 
Le CPE aura un rôle facilitateur pour dégager les espaces, aider à l’organisation du temps afin que les élèves puissent trouver les dispositifs nécessaires à l’expression de leurs besoins.

·        Travailler, en lien avec le CDI, dans des lieux aménagés, diversifiés en poursuivant le travail entrepris avec les tuteurs, les professeurs.
Permettre aux élèves d’effectuer un travail individuel ou de groupe .
Favoriser l’entre aide, l’échange entre élèves sur leur façon d’apprendre(méta cognition), aider à l’élaboration d’arbres de connaissance……… .

·        Se détendre . Le CPE et son équipe met les élèves en situation d’être des instigateurs et des organisateurs.
Création d’un local foyer où l’élève sera l’acteur principal.
Mise en place de clubs tels qu’un club interculturel en liaison avec des associations tiers-mondistes qui mettent en avant la notion de différence comme richesse……… .





L’ EVALUATION :
 



Objectif  Rendre l’élève acteur  construction d’un CV de la 6ème à la 3ème ( le bilan)
L’évaluation se situe dans le cadre d’une pédagogie de la réussite qui ne fait pas de l’erreur une faute, ni de l’évaluation une sanction.

Nous avons créé avec l’aide d’une entreprise informatique un document élève dans ce but.
(logiciel TABULIS, société SEDETIAM voir deuxième partie du projet).
Développer la capacité d’auto évaluation, et la capacité à solliciter et à construire les "espaces ressources" nécessaires.
Mise en place d’évaluations de fin de cycle  6ème ; 5ème-4ème   ; 3ème.
Suivi individualisé des élèves, chaque élève devra savoir se situer au niveau des apprentissages et pouvoir régulièrement mesurer les progrès accomplis en direction d’objectifs clairement identifiés à la fin de chacun des cycles.
Alternance d’évaluations sommatives et formatives.
=> Mettre en place des formes de vérification de connaissances et de compétences qui ne se situent pas seulement dans le contexte scolaire (cf stage en entreprise).
 
 

L’ESPACE 


L’espace scolaire sera fixé en priorité à partir des impératifs liés à la mise en oeuvre de cette pédagogie. Une étude reste à mener associant architectes enseignants élèves sur ce thème.

  L’espace scolaire sera fixé en priorité à partir des impératifs liés à la mise en œuvre de la pédagogie. Il sera constitué de :
·        salles de classe, salles de travail de groupe, salle de travail individuel,
·        CDI, espace de réalisations collectives, avec possibilités de travail sur le son et l'image,
·        réseau informatiquevidéo entre les salles de classe et le CDI,
Seul aménagement nouveau : mise en place de bornes informatiques (idem gare SNCF), permettant aux élèves de consulter à partir de leur carte magnétique personnelle, leur bilan scolaire : acquis, non acquis, en cours d'acquisition)
Travail à partir du logiciel Tabulis de la société SEDETIAM, avec laquelle nous avons conçu un produit adapté à cet objectif (coût maximum
10 000 F)
·        espace de travail scientifique  manipulations  expériences, recherches,
·        espace sportif,
·        activités artistiques, musicales, théâtrales, cinématographiques,
·        activités manuelles : travail du bois, atelier cuisine,
·        ressources informatiques,
·        espace restauration, espace internet, espace foyer,
·        espace infirmerie, assistante sociale, accueil parents,
·        espace rencontre de groupes d'élèves sur un ou plusieurs niveaux. Réunions de conseils d'élèves,
·        espace rencontre  parents, professionnels,
·        espace administratif.

 
 

LE TEMPS 



Nous envisageons le déroulement d’une journée  à partir de « moments »: accueil par le tuteur, possibilité d’accueil au niveau d’un grand groupe s’il y a nécessité de communication au niveau de l’établissement, périodes d’acquisition entrecoupées de moments de partage  : activités musicales, goûters, activités de relaxation, ….avec une organisation de la semaine, du trimestre.
Des plages libres seront à disposition des équipes et de leurs élèves afin de faciliter les prises d’initiatives, la créativité.
Le découpage de l’année sera décidé par l’équipe pédagogique en tenant compte des calendriers académiques de procédures d’orientation.
 
 

LES GROUPEMENTS 
 

Chaque élève appartient à un groupe de référence. Il est suivi par un tuteur, qui peut être le même tout au long de sa scolarité.
Il peut travailler seul et faire aussi partie d’autres groupements 
Groupe classe pour une période donnée  phase d’acquisition ( pas de choix ) Cette question nécessite une réflexion complémentaire.
Groupe de besoin, fluctuant selon les nécessités d’ apprentissages ( choix semi ouvert)
Groupe d’activités à partir de choix ouvert ( phase d’utilisation ou de ré exploitation ) groupe de production, et de réalisations collectives, permettant de réinvestir les apprentissages dans le cadre de travaux inter disciplionaires, travaux donnant l’occasion de "saisir les relations mutuelles et les influences réciproques entre parties et tout dans un monde complexe" (E Morin). Ces projets transdisciplinaires seront partagés avec des élèves d’autres classes, d’autres niveaux….
Annexe II: choix fermé, semi-fermé, ouvert.
Annexe III  groupe de référence , d’activités.

 

POLE PEDAGOGIQUE
 


De l’imposé ( programmes officiels), et des recherches personnelles.

Les contenus seront ceux qui seront définis dans les cahiers d’exigences par le Conseil national des programmes, ainsi que l’a prévu le ministre de l’Education nationale dans son discours d’orientations sur l’avenir du collège du jeudi 5 avril 2001.
"Savoir, c’est d’abord être capable d’utiliser et de mobiliser ce qu’on a appris pour résoudre un problème ou clarifier une situation" A Giordan
 


Des dispositifs pédagogiques (des situations d’apprentissage)  permettant le travail intellectuel et la formation au débat, afin que la vérité se découvre et se construise dans une démarche exigeante de confrontation ( éviter le "c’est à prendre ou à laisser"). Il faut apprendre à distinguer entre ce qui relève de la vérité stabilisée et ce qui renvoie à des choix personnels, des préférences individuelles qu’on ne peut imposer à personne. P Meirieu  "Sortir du face à face entre des opinions qui cherchent à s’imposer par la force, la tradition, ou simplement l’autorité."
Les situations d’apprentissage qui permettent à l’élève d’oser prendre le risque d’apprendre.
éfinir les savoirs à partir du profil attendu  Etre acteur-citoyen 
q        seul comprendre le monde dans lequel on vit : approches intellectuelles, corporelles, sensibles (maîtrise des outils de communication  écrit, oral, image)
et
q        avec d’autres (vivre ensemble) pour construire le monde demain.
Prise en considération de ce qui permet à chaque individu de grandir et d’évoluer en étant le plus sensible et le plus conscient de son interaction avec les autres et le monde.

Le Ministère ayant défini le noyau commun, celui-ci est enrichi par les acteurs locaux  professionnels, élèves, parents, partenaires socio-économiques, vie de quartier, etc..



POLE VIE SCOLAIRE
 


Le Collège doit «  » deême, les règles ne sont pas des préalables au fonctionnement, mais découlent de la mise en place d’activités qui ont du sens pour l’élève, son groupe de référence, ses parents.

* l’école prépare à la citoyenneté plus par les comportements qu’elle adopte et favorise que par les préceptes qu’elle dispense.
 
*
Freinet  "l’école de demain sera la mieux disciplinée qui soit, parce que supérieurement organisée. Ce qui aura disparu, c’est effectivement cette discipline extérieure formelle sans laquelle l’école actuelle ne serait que chaos et néant"  La discipline extérieure et formelle a aujourd’hui vécu.
"La discipline de l’école de demain sera l’expression naturelle et la résultante de l’organisation fonctionnelle de l’activité et de la vie de la communauté scolaire"
 
De ce fait passe au premier plan l’organisation matérielle, technique, et pédagogique du travail car ce doit être l’élément essentiel et décisif de l’équilibre scolaire.
 

Le CPE permettra aux élèves d’élaborer les règles de vie de l’établissement en ayant comme valeur première la solidarité.
Seront aménagés des temps de parole institutionnalisés dans lesquels les élèves, pourront échanger des informations (parler, s’écouter), régler des conflits, et faire des projets, élaborer des règles et des fonctionnements leurs permettant d’agir sur leur lieu de vie et développer ainsi un réel savoir-faire de citoyen, à travers les situations auxquelles ils seront confrontés.
Il les aidera à bénéficier des espaces ressource existants. En lien avec les tuteurs, les professeurs et autres personnels, il permettra de faire émerger la demande des élèves par un système de délégation. Il sera le garant du bon fonctionnement.






FONCTIONNEMENT / EQUIPEMENT






Pour ce qui concerne le budget de fonctionnement, le caractère innovant du projet ne s’appuie pas sur des moyens supplémentaires, mais davantage sur sa pédagogie et sur les aménagements de l’espace nécessaires à sa mise en oeuvre.

Les enveloppes budgétaires de fonctionnement et d’équipement sont donc similaires à celles d’un collège «  ».

L’équipement des élèves avec un cartable électronique, serait souhaitable pour plusieurs raisons 
·        Il permettrait de compenser le manque d’équipement lié au démarrage du collège
·        Il permettrait d’expérimenter avec des personnels «  » les limites et les possibles d’un tel équipement.
·        Cette approche s’intégrerait dans la cadre de la convention entre l’Education Nationale et le groupe Havas actuellement en cours.












QUELS TRANSFERTS 






Les transferts peuvent être envisagés au niveau  

·        du fonctionnement  la structure de base, la classe , n’a pas fondamentalement changée depuis 50 ans, malgré la massification. Notre approche permettrait avec l’approche groupe de besoin, de montrer les fonctionnements possibles permettant les travaux croisés.
·        Les situations d’apprentissage
·        L’évaluation de l’élève, permettant d’intégrer une nouvelle forme de bulletin intégrant bilan sommatif et formatif, consultable à tous moments par l’élève et ses parents et non seulement une fois par trimestre.
·        L’utilisation du cartable électronique  afin 
o        de chercher des solutions aux problèmes de cartables trop lourds
o        de trouver d’autres modes de communication avec les parents
o        de développer sous d’autre forme le travail personnel des élèves.
·        L’organisation de la vie scolaire, à l’origine de la gestion des groupes, de l’espace et du temps, plutôt que gestionnaire de la surveillance et de la seule application des règles.
·        Cet établissement ayant pour but de donner à voir, l’articulation avec la formation de l’IUFM concernant les futurs enseignants et conseiller d’éducation sera envisagée. Nous avons l’accord de M Meirieu directeur de l’IUFM de Lyon pour travailler dans ce sens.

visionner les annexes jointes au projet


retour à la page documentation générale